Blog

Qu'est-ce qu'un système de gestion de contenu (CMS) ?

A CMS doesn’t just publish content to websites anymore. The modern CMS is now more powerful than ever

Il n'y a pas si longtemps, votre CMS était chargé de la tâche relativement simple consistant à gérer le contenu web. Aujourd'hui, ce n'est plus aussi simple. Les systèmes de gestion de contenu sont désormais censés tout gérer, des articles de blog et des descriptions de produits aux actifs multimédias. Un CMS doit en outre fournir du contenu à bien plus de canaux qu'un simple site web.

Les solutions de gestion de contenu doivent désormais créer, fournir et optimiser un ensemble bien plus vaste et bien plus ambitieux d'expériences digitales. Les entreprises s'orientent vers les CMS pour fournir du contenu aux sites e-commerce, les intégrer à leur CRM et personnaliser le contenu. Elles utilisent les CMS pour maintenir à jour leurs sites web, prendre en charge les initiatives mobile-first, et bien plus.

Votre CMS doit générer du revenu, améliorer la notoriété de la marque et accroître l'engagement et la fidélisation des clients. Pour obtenir tous ces résultats, il vous faut une technologie puissante. Il existe aujourd'hui une technologie headless qui dissocie le front-end d'un site web de son back-end. Cette technologie peut envoyer du contenu pratiquement partout via une API.

Nous avons mis au point ce guide, pour vous permettre de comprendre à quoi ressemble un CMS moderne. Ce guide explique comment fonctionnent les CMS, décrit les options les plus utilisées et indique comment démarrer avec un CMS.

Qu'est-ce qu'un système de gestion de contenu ?

Un système de gestion de contenu est un logiciel qui stocke de nombreux types de contenu. Il gère ce contenu tout au long de son cycle de vie et le publie sur votre site web et sur d'autres canaux numériques.

Les CMS les plus utilisés sont Drupal et WordPress. Moins connus du consommateur moyen, Optimizely, Adobe Experience Manager et Sitecore sont des options tout aussi viables. (Nous les abordons plus en détail un peu plus loin.) Ces systèmes facilitent la publication et la modification de contenu sur votre site web grâce à des interfaces simples. (Aujourd'hui, personne ne met plus à jour le code HTML directement.) 

De nouveaux systèmes de gestion de contenu « API-first » vont encore plus loin. Ils permettent à vos développeurs et à vos équipes produits de dissocier les exigences de codage complexes des expériences client en front-end et évitent les limitations en back-end des CMS traditionnels.

Voyons tout d'abord comment fonctionne un CMS.

Comment fonctionne un CMS ?

Un CMS offre une interface simple pour modifier le contenu. Il gère ensuite le plus difficile : présenter ce contenu sur le web de manière optimisée pour le référencement, l'accessibilité, et bien plus. Vous n'avez pas besoin de créer une page web à partir de zéro pour publier un nouveau produit. Vous n'avez pas besoin de mettre à jour le code HTML pour ajouter une simple image. Ce sont des tâches qu'un CMS peut facilement traiter en quelques clics.

Votre CMS stocke également les différentes versions ou « itérations » de votre contenu. Cette fonctionnalité permet le contrôle de versions, la collaboration entre équipes, les workflows d'approbation de contenu et les workflows de traduction de contenu. Auparavant, un CMS ne publiait du contenu que sur des sites web. Le monde des plateformes CMS headless et hybrides permet aujourd'hui de réutiliser le contenu sur de multiples canaux.

Comment utiliser un CMS ?

Si vous devez modifier votre page d'accueil, vous pouvez ouvrir votre CMS et ajouter du texte (méta-description, titres, balises de titre, etc.), des images ou des vidéos et publier d'autres formes de contenu. 

Vous souhaitez publier un article de blog ? Entrez simplement le texte et les illustrations dans le CMS et programmez la publication de votre article.

Les médias connaissent bien ce système. Ils utilisent des systèmes de gestion de contenu pour écrire, programmer et publier des articles lus par des millions de personnes. Avec le bon système de gestion de contenu, un éditeur ou un rédacteur peut utiliser son smartphone pour mettre à jour des articles en temps réel, en fonction des actualités.

Mais les systèmes de gestion de contenu ne sont pas limités aux éditeurs. De multiples secteurs d'activité les utilisent. Les retailers, grands et petits, comptent par exemple sur eux pour publier et gérer le contenu de leurs pages produit. Avec les autorisations appropriées, tout utilisateur dans une entreprise de vente en ligne peut se connecter au CMS et personnaliser les descriptions de produits. Il peut modifier toute autre information produit, ou encore des actifs tels qu'une vidéo explicative.

Avec les meilleurs systèmes de gestion de contenu, les utilisateurs peuvent créer ou modifier tout contenu dont ils ont besoin sans faire appel au service informatique. Cette facilité d'utilisation rend les workflows plus efficaces, autorise une collaboration accrue entre les équipes pour les pages de conception et offre beaucoup d'autres avantages.

Les avantages d'un CMS

Un CMS fournit du contenu pour les expériences digitales de façon plus efficace et plus rentable. Votre entreprise peut utiliser un système de gestion de contenu pour toute une variété d'objectifs. Un CMS peut par exemple consolider votre pile de technologies marketing. Il permet aussi d'économiser sur les coûts d'utilisation des logiciels, mais il apporte bien d'autres avantages. Tous les CMS n'ont pas la même valeur. En comparant les différents systèmes, déterminez lesquels présentent les caractéristiques et les fonctionnalités qui vous apporteront ce que vous recherchez.

  • Plateforme de gestion de contenu centralisée pour l'ensemble de votre contenu, ce qui évite la complexité liée à la gestion de plusieurs outils. Ce type de plateforme permet à votre équipe de se concentrer sur l'innovation et non sur la maintenance.
  • Production rapide de nouvelles expériences digitales.
  • Outils de personnalisation facilement gérés par des marketeurs ayant peu de compétences techniques.
  • Conception API-first, offrant la flexibilité nécessaire pour fournir du contenu aux applications en front-end.
  • « Responsive design » pour des expériences exceptionnelles sur tout appareil.
  • Intégration simple à d'autres éléments de votre pile martech, tels que CRM et plateformes e-commerce.
  • Collaboration fluide grâce à des workflows communs sur une même plateforme.
  • Fonctionnalité multisite via une seule plateforme.  
  • Aucune intervention du département IT pour la création de contenu. Les marketeurs travaillent plus rapidement et à moindre coût.
  • Partage du contenu sur tous les sites et appareils sans nécessiter de multiples versions du contenu.
  • Maintenance et mises à niveau simplifiées Des fonctionnalités sont automatiquement ajoutées à mesure que de nouvelles technologies et capacités apparaissent.
     

L'utilisation d'un CMS apporte beaucoup d'autres avantages, dont une meilleure cohérence de la marque et de meilleures expériences client. Nous allons maintenant passer en revue les types de CMS disponibles.

Types de CMS

L'ère digitale apporte de nouveaux modes d'engagement des clients et de nouveaux modes d'interaction avec le contenu. Face à ces évolutions, votre système de gestion de contenu actuel peut avoir du mal à suivre. Pour les premières plateformes CMS, la tâche était simple. Elles fournissaient du contenu pour des pages web statiques. Les choses ont évolué. Aujourd'hui, le CMS est censé gérer le contenu pour un ensemble sans cesse croissant de plateformes et d'appareils situés en front-end.

Des sites web et des applications mobiles natives aux enceintes connectées et aux montres intelligentes, en passant par les plateformes d'affichage dynamique et de réalité virtuelle, votre CMS doit fournir du contenu pour des formats de plus en plus diversifiés. Il doit en outre engager le public, générer du revenu et favoriser la notoriété de la marque. 

De telles attentes ont conduit à la montée en puissance de quatre systèmes principaux de gestion de contenu : headless, open source (p. ex., Drupal), hybride et SaaS (Software as a Service). Il peut y avoir chevauchement entre ces différents systèmes. Un CMS peut être à la fois headless et open source.

  • Un CMS headless est un système de gestion de contenu basé sur le cloud qui peut fournir du contenu à de multiples canaux et appareils via des points de terminaison d'API. Le front-end, qui assure le rendu du contenu, est séparé du back-end où est créé, géré et stocké le contenu. Ce type de CMS est relativement nouveau sur le marché. Il repose sur des méthodes « API-only » afin de fournir des solutions CMS headless et découplées. Contentful et Contentstack font partie de ce type de CMS.
  • Un CMS open source offre une conception modulaire flexible qui facilite la création et la gestion de sites web et d'autres expériences digitales. Les CMS open source sont soutenus par de vastes communautés de développeurs. Ils sont fortement évolutifs et plus faciles à intégrer à une pile technologique open source.
  • Un CMS hybride combine les attributs des CMS traditionnels et headless. Créé et stocké dans la base de données, le contenu peut être servi de deux façons. Il peut être présenté via la couche de rendu couplée en front-end. Ou bien, il peut être extrait par une couche front-end découplée, totalement séparée, via des API.
  • Un CMS SaaS est un service basé sur le cloud qui héberge toutes vos fonctions de gestion de contenu et s'intègre à d'autres services très utilisés. La gestion de contenu SaaS est conçue pour des présentations de contenu spécifiques. Elle n'est pas toujours aussi personnalisable que les autres types de CMS. Wix est un exemple de CMS SaaS.
     

Il existe d'autres façons de catégoriser les systèmes de gestion de contenu. Par exemple :

Certains éditeurs proposent des suites DXP-CMS. Ces éditeurs sont principalement axés sur la fourniture de solutions d'expériences digitales, ce qui inclut les CMS. Les éditeurs de ces plateformes d'expérience digitale (DXP) ne fournissent généralement que des intégrations. Ou bien ils se concentrent exclusivement sur l'intégration de leurs propres solutions. Les clients doivent alors choisir uniquement leurs produits ou créer leurs propres intégrations personnalisées. Certains des systèmes entrant dans cette catégorie incluent Adobe, Optimizely et Sitecore.

Une autre catégorie concerne les CMS dits « best-of-breed » axés sur l'intégration à d'autres solutions considérées comme les meilleures de leur catégorie, afin d'exécuter une stratégie DXP. Drupal, WordPress, SDL Tridion et Teamsite sont des exemples de CMS « best-of-breed .»

Comment choisir un CMS ?

Pour sélectionner une plateforme CMS, plusieurs éléments sont incontournables. Un CMS doit supporter la personnalisation, assurer une expérience de création transparente et se connecter à d'autres systèmes de la pile martech. D'autres exigences sont à prendre en compte lors du choix d'un CMS :

  • Plateforme centralisée de stockage de contenu dans un format ouvert, non propriétaire, pour partager le contenu avec tous les sites et appareils sans recourir à de multiples instances.
  • Possibilités de conception personnalisée pour chaque site web, application mobile et expérience digitale
  • Infrastructure API-first apportant aux développeurs front-end une plus grande flexibilité pour le rendu du contenu.
  • « Responsive design »
  • Capacité à entretenir et à mettre à niveau le système facilement sans intervention du département IT, pour une mise à jour rapide des fonctionnalités à mesure que de nouvelles technologies et plateformes apparaissent.
  • Outils permettant aux équipes de collaborer sur une plateforme unique avec des workflows communs.
  • Capacités de personnalisation utilisables par des marketeurs dépourvus de bagage technique.

Exemples de systèmes de gestion de contenu

Il existe de nombreux systèmes de gestion de contenu sur le marché. Identifier celui qui répond à tous vos besoins peut prendre du temps. Voici un bref aperçu de certaines des options disponibles.

Drupal

Drupal est une solution CMS flexible et open source, dotée d'une conception modulaire, qui simplifie la création et la gestion de sites web, d'applications et d'autres expériences digitales, sans avoir à écrire de code. Drupal est si flexible qu'il peut également être configuré pour les CMS headless et hybrides.

Il est également très évolutif. Il permet de publier du contenu en plusieurs langues sur de nombreux appareils, et peut prendre en charge un nombre illimité d'utilisateurs et de types de contenu. 

Drupal est soutenu par une vaste communauté d'utilisateurs qui modifient et développent continuellement la plateforme. Il offre des avantages incroyables par rapport aux autres systèmes de gestion de contenu. Des organisations comme Tesla, la Commission européenne et l'Université d'Oxford utilisent Drupal comme CMS. 

Wordpress

En tant qu'outil de blogging et de création de landing pages, les marketeurs apprécient sa facilité d'utilisation. WordPress est également utilisé pour créer et gérer les sites web de certaines des entreprises les plus influentes au monde. C'est un CMS très utilisé au sein des organisations internationales telles que The Walt Disney Company, Spotify et NBC.

Comme Drupal, WordPress est un logiciel open source qui autorise une grande variété de personnalisations répondant à différents besoins. Pour en savoir plus sur les capacités de cette plateforme en tant que CMS, vous pouvez lire notre article sur la comparaison entre WordPress et Drupal.

Sitecore

Sitecore est un CMS propriétaire qui s'appuie sur des fournisseurs tiers pour déployer sa solution dans le cloud et la connecter à votre martech et à toutes vos sources de données client. Si un client a besoin d'un déploiement dans le cloud, le modèle de déploiement s'accompagne donc d'un coût supplémentaire. Bien que cette particularité puisse faire hésiter certains acheteurs, les utilisateurs apprécient beaucoup la taxonomie du contenu, la gestion de la communauté/des commentaires et le support SEO.

Certaines des plus grandes entreprises au monde, dont PUMA, United Airlines et L'Oréal, utilisent Sitecore. C'est un choix logique pour certaines grandes entreprises, mais il existe plusieurs raisons pour lesquelles un CMS open-source tel que Drupal pourrait être une meilleure option.

Adobe Experience Manager (AEM)

Comme Drupal, Adobe Experience Manager (AEM) est un système open source basé sur Java. Plateforme cloud native, AEM regroupe la gestion des actifs numériques (DAM) et un système de gestion de contenu. Cette solution est utilisée par des marques telles que Ford, T-Mobile et GoPro.

Selon TrustRadius, les fonctionnalités les plus appréciées d'AEM incluent ses autorisations utilisateur basées sur les rôles, son optimisation pour les mobiles et ses modèles de page. Mais, pour accéder à certaines des fonctionnalités marketing annoncées pour son logiciel, Adobe ne précise pas souvent aux utilisateurs qu'ils doivent acheter séparément de nombreux produits de l'entreprise. Cette particularité pourrait rendre les points forts d'AEM beaucoup moins intéressants.

Optimizely

Ce CMS SaaS est également une plateforme ouverte et extensible dans le cloud. Il est intégré à Optimizely Content Cloud, de même que de nombreux produits de l'entreprise. Utilisé principalement par les entreprises de taille moyenne, Optimizely est connu pour ses autorisations basées sur les rôles, pour la propreté et la qualité de son code et pour son workflow de publication. Certains utilisateurs ont trouvé limitée la documentation qu'Optimizely propose pour ses technologies headless. Ils indiquent également que le système semble souvent en panne, ce qui affecte sa fiabilité.

Des entreprises telles qu'Ebay, Dolby et Pizza Hut utilisent Optimizely.

Premiers pas avec une plateforme CMS

Dans le paysage digital actuel, un CMS qui publie uniquement du contenu sur un site web (ou une famille de sites web) est considéré comme un outil dépassé. Un CMS doit faire bien plus que la simple mise à jour de pages web. Vous devez collecter du contenu à partir de nombreuses sources et l'envoyer vers une longue liste d'applications en front-end. Vos développeurs peuvent par exemple avoir besoin de coder une expérience de montre intelligente et de diffuser du contenu à partir du CMS via une API.

Il est probable qu'un mélange de types de CMS donnera à votre entreprise tous les avantages attendus d'une plateforme de gestion de contenu. Acquia CMS est un CMS headless hybride qui permet un assemblage high-code, low-code et no-code. Il s'agit d'un CMS d'entreprise agile qui s'exécute sur une version pré-packagée de Drupal. Il offre des fonctionnalités exclusives, maintenues par Acquia. Si vous êtes à la recherche d'un nouveau CMS ou si vous voulez être sûr de bien démarrer, planifiez une démo ici pour voir un CMS en action.

Featured Resources

View More Resources