Gouvernement australien
govCMS est un service d'hébergement de sites Web et de gestion de contenu, destiné aux agences gouvernementales australiennes fédérales et locales.

Highlights

Client:

Gouvernement australien

Situation:

En 2015, John Sheridan, Sharyn Clarkson et leur équipe dans le ministère des Finances déplacé site de leur ministère à partir d'un environnement hérité de Drupal et le Cloud. Sheridan et Clarkson ont alors poussé plus de 50 autres agences gouvernementales à leur emboîter le pas.

Challenge:

Les citoyens veulent accéder aux services gouvernementaux en ligne. Cette tendance, combinée aux pressions budgétaires, a incité le Gouvernement australien à modifier son mode de délivrance des informations et services.

Solution:

Notre solution : govCMS Drupal Distribution, Acquia Cloud Site Factory

Results:

  • La collaboration entre les diverses agences fédérales et gouvernementales a conduit à de nouveaux développements, notamment un référentiel CKAN de données ouvertes.
  • Sites Web mis en ligne : 163
  • Sites Web en développement : 28
  • Agences utilisant govCMS : 61

Le client  

Depuis plus de 100 ans, le Gouvernement du Commonwealth d'Australie administre les agences fédérales, gouvernementales et locales pour tous les secteurs administratifs.

La situation

En 2015, John Sheridan, Sharyn Clarkson et leur équipe du Ministère des finances australien ont fait migrer le site de leur ministère, jusque-là hébergé dans un environnement obsolète, vers Drupal et le Cloud. En éloignant l'idée d'une solution propriétaire, l'objectif du personnel du Ministère des finances était de réduire les coûts et de gagner en souplesse pour mieux impliquer les citoyens dans les services administratifs. Le Ministère des finances nous a confié la conception d'une plateforme open Cloud autorisant le développement et le fonctionnement continu du service govCMS basé sur Drupal.

Le défi

Réussir la migration de toute une administration gouvernementale vers une nouvelle plateforme numérique n'est pas une mince affaire et nombre d'agences gouvernementales ont eu beaucoup de mal à répondre aux besoins de leurs citoyens en ligne. Ce défi, combiné aux pressions budgétaires, a obligé les agences fédérales et gouvernementales à modifier leur mode de délivrance des informations et services.

Pour le Gouvernement australien, cela signifiait abandonner une solution obsolète pour adopter une plateforme Open Source autorisant un équilibre entre gouvernance et innovation grâce à une infrastructure, un code et des templates partagés.

La solution

Suite à la transition vers Acquia et Drupal, le Ministère des finances a rapidement compris les avantages du modèle d'innovation et de collaboration inhérent à l'Open Source.

« L'un des autres avantages est que la plateforme est elle-même Open Source, donc les questions d'octroi de licences ne se posent pas », a déclaré Sheridan. La nature dès le départ collaborative de l'Open Source assurait aux agences un niveau de collaboration difficile à atteindre avec une solution propriétaire. Par exemple, le processus de distribution de govCMS permet à chaque agence de redéfinir l'objectif des modules à partir des distributions. Cela signifie que les agences économisent du temps, de l'argent et des ressources, puisqu'elles n'ont pas besoin de tout créer entièrement. 

govCMS

Selon Ben Galdys par exemple, responsable des services créatif et numérique au sein du département de la communication et des arts, la plateforme Open Source a permis à l'agence de créer son propre module « Have Your Say » pour que les parties intéressées puissent envoyer des commentaires sur la législation, les publications et autres événements. Le principal avantage, selon lui, est que la nature universelle de govCMS permet à toutes les agences qui en ont besoin d'utiliser le module.

« Nous sommes une petite agence, quelques centaines d'employés seulement, pourtant d'autres agences nous contactent et nous demandent comment nous avons fait, si elles peuvent aussi l'utiliser », a déclaré Akhil Bhandari, premier conseiller en implémentation numérique au sein du département Communication. « Il est très agréable de collaborer avec les autres agences et de donner en retour. »

Selon Bhandari, il est possible d'adapter le module « Have Your Say » à tout type de besoin, qu'il s'agisse d'un sondage, d'une proposition de texte ou tout autre support permettant aux citoyens de s'impliquer dans les processus de consultation officiels. En terme d'innovation, une telle flexibilité donne une nouvelle dimension au type de collaboration désormais possible entre les différents départements, sans passer par des procédures trop lourdes ou coûteuses.

« Les agences s'étaient habituées à l'ancien fonctionnement... Il est très agréable de pouvoir les aider à faire plus, qu'il s'agisse d'un rapide sondage ou d'une discussion, la possibilité de converser en ligne plutôt qu'au travers des documents traditionnels sur papier », a ajouté Bhandari.

Les résultats

Si les administrations ont toujours été désireuses d'innover au travers de la technologie, govCMS a conduit l'espace public à un niveau inégalé d'économie, de collaboration et de développement », a déclaré Sheridan. Plus les agences sont nombreuses à adopter la plateforme, plus celle-ci gagne en puissance.

« govCMS accélère les services et augmente la flexibilité. Une utilisation plus efficace de l'argent public. Cette plateforme a tout simplifié », a-t-il ajouté.

  • Sites Web mis en ligne : 163
  • Sites Web en développement : 28
  • Agences utilisant govCMS : 61
  • La collaboration entre les diverses agences fédérales et gouvernementales a conduit à de nouveaux développements, notamment du module « Have Your Say » et du référentiel CKAN de données ouvertes.

En savoir plus sur les solutions Acquia